#fab001

 PROJETS Filière Grandes cultures bio

Liste des projets grandes cultures bio

 PROJET SOJA : Mise en place d'une filière d'approvisionnement de soja bio pour Tossolia

 PROJET BLE DE KHORASAN : Développement de la culture de blé de khorasan au niveau régional

 PROJET SEMOULERIE : Étude de faisabilité d’une semoulerie bio de taille moyenne en région PACA

 

Soja

01Projet

Mise en place d'un filière d'approvisionnement de soja bio pour Tossolia

Malgré un contexte relativement favorable, les cultures de soja entrent peu dans les rotations des céréaliers biologiques. Les industriels élargissent donc constamment leur zone d’approvisionnement à des territoires de plus en plus éloignés.
C
ependant, cette légumineuse à graines, riche en protéines, est fort intéressante pour répondre à une demande croissante en protéines, en élevage ou en alimentation humaine. Faiblement consommateur d’intrants, bénéficiant des dernières innovations en matière de machinisme et des réflexions sur les cultures associées, le soja peut s’intégrer parfaitement dans les systèmes de grandes cultures biologiques irrigués de la région.

Pour ce faire et suite au constat du manque de connaissances techniques pour cette culture bio en région, les partenaires d’Appro-Bio-Paca ont organisé une formation technique sur la culture de soja bio, destinée aux producteurs et techniciens. 
En parallèle, des rencontres entre Tossolia et les producteurs / coopératives sont organisés par Appro-Bio-Paca, afin d’organiser des essais d’approvisionnement pour 2015 et 2016 dans un premier temps. Ensuite, si les essais sont concluants, une contractualisation sur le long terme entre les partenaires pourra être mise en place.

Les partenaires impliqués

TOSSOLIA

La SCOP Tossolia, basée à Revest-du-Bion (04), est spécialiste de la fabrication de tofu bio à base de soja en provenance du Sud-Est. Elle souhaite développer et pérenniser ses approvisionnements en soja bio cultivé en PACA, avec des producteurs et coopératives capables de répondre à son cahier des charges (exemple : OGM < seuil de détection, capacité de stockage, pas de mélange de variété, etc.).

BIOSUD

Trois producteurs cultivent du soja bio pour la saison 2015 pour la SAS BioSud. Des essais seront réalisés début janvier 2016 chez Tossolia, afin d’envisager plus tard une contractualisation sur le long terme.

CHAMBRE D'AGRICULTURE DE LA DRÔME

Avec Jean Champion, conseiller Grandes cultures biologiques, Chambre d’agriculture de la Drôme et formateur lors des journées « Conduite des cultures de soja biologique en contexte méditerranéen ». Organisation de visites de parcelles de différentes variétés de soja.

PRODUCTEURS

Trois producteurs, ayant participés à la formation sur la conduite de culture de soja bio, envisagent de semer du soja l’année prochaine afin de réaliser des premiers essais avec Tossolia en 2016.

PARTENAIRES D'APPRO-BIO-PACA

CRITT agroalimentaire PACA : coordination et organisation des rencontres et visites chez Tossolia.
Chambre régionale d’agriculture : Organisation de la formation technique sur la culture de soja bio (2j).
Bio de Provence et la chambre régionale d’agriculture : Mobilisation de producteurs.
Coop de France : Mobilisation de producteurs via les coopératives.

 

 

L'avancée du projet

Blé de khorasan

02Projet

Développement de la culture de blé de khorasan au niveau régional

Le khorasan serait un hybride naturel de blé dur et de blé de Pologne, utilisé sous diverses formes (farine, semoule, soufflé, flocon). Moulin Pichard n’utilise plus le blé de la marque Kamut®, certes de très bonne qualité, mais provenant des Etats-Unis et du Canada. Dans un souci de proximité, il souhaiterait développer l’offre du blé de khorasan en région pour satisfaire les demandes clients de plus en plus nombreuses. APPRO-BIO-PACA va aider le Moulin Pichard à développer ce projet.

Les partenaires impliqués

MOULIN PICHARD

Moulin des Alpes de Haute Provence, entièrement dédié à la production de farines bio (de blé, d’épeautre, de seigle, de pois chiche, de sarrasin, etc.).

Mr Pichard a fait appel à APPRO-BIO-PACA pour l’aider à développer auprès des producteurs la culture de blé de khorasan dans la région PACA.

ARVALIS

Institut technique du végétal au service des agriculteurs et des services, délégation régionale PACA

Arvalis possède des variétés anciennes, probablement de qualité équivalente au blé de khorasan. Cependant, cet institut technique ne possède pas les caractéristiques techniques de culture de ces variétés anciennes. Des essais sont donc en cours sur ces variétés anciennes et sur du blé de khorasan, afin d’obtenir des préconisations de culture auprès des producteurs.

 

PRODUCTEURS VIA LES COOPERATIVES

Les producteurs n’ont pas encore été identifiés et sensibilisés.

La chambre d’agriculture et Bio de Provence sensibiliseront des producteurs/coopératives souhaitant se diversifier quant à ces cultures de blé de khorasan ou de variétés anciennes s’y rapprochant. A priori, ce type de blé est capable de pousser sur des terrains difficiles. Le rendement de ce blé n’est pas très élevé, mais sa très bonne qualité permet de pouvoir le vendre à un prix plus élevé.

 

L'avancée du projet

Semoulerie

03Projet

 Étude de faisabilité d’une semoulerie bio de taille moyenne en région PACA

Lors des enquêtes réalisées dans le cadre d’APPRO-BIO-PACA, plusieurs entreprises ont émis le même besoin de trouver de la semoule de blé dur bio locale. En parallèle, Moulin Pichard s’est dit intéressé pour étudier la faisabilité d’une semoulerie bio en région. La concurrence italienne est rude : les prix sont moins élevés pour une qualité très bonne. Souvent même, le blé dur cultivé en France part en Italie pour être transformé en semoule et mélangé à des semoules italiennes, pour revenir dans nos industries françaises.

Les partenaires impliqués

S.A.P.A. LAZZARETTI

Fabricant de pâtes alimentaires sèches biologiques depuis 1936, basé à Avignon : au blé dur, au petit épeautre, aux légumineuses (lentilles …), etc.

La société souhaite développer une gamme de pâtes alimentaires au blé dur bio d’origine régionale (cultivée et transformée en PACA). Les volumes ne sont pas assez conséquents pour se tourner vers une grosse semoulerie.

ATELIER BIO DE PROVENCE

Fabricant de pâtes alimentaires fraiches biologiques, situé à Carpentras : au blé dur, au petit épeautre, aux légumes (potimarron, épinard …), etc.

La société souhaite développer une gamme de pâtes alimentaires au blé dur bio d’origine régionale (cultivée et transformée en PACA). Les volumes ne sont pas assez conséquents pour se tourner vers une grosse semoulerie.

 

MOULIN PICHARD

Moulin des Alpes de Haute Provence, entièrement dédié à la production de farines bio (de blé, d’épeautre, de seigle, de pois chiche, de sarrasin, etc.).

Mr Pichard souhaitait étudier la faisabilité de mettre en place un atelier de semoulerie de taille moyenne au sein de ces locaux, en utilisant un maximum le matériel qu’il possède déjà dans son moulin. L’étude a été réalisé par le cabinet d’ingénierie spécialisé AETIC, en octobre 2013. Pour des raisons techniques et financières (rendement trop faible, contraintes d’organisation de  la production, prix de vente,…), construire un atelier de semoulerie dans le Moulin Pichard n’est finalement pas réalisable. 

 

Ainsi, pour satisfaire les demandes d’industriels de la région en semoule de blé tendre, Appro-Bio-Paca s’est tourné vers des semouleries bio déjà existantes hors région, de taille plus importante. Cependant, même en regroupant les différents besoins des industries agroalimentaires de la région, la création d’une gamme de semoule de blé dur bio origine Paca n’est pas envisageable pour des semouleries de taille plus importante. La création d’une semoule de blé dur bio origine France est envisageable mais les coûts de revient sont importants, pouvant difficilement faire concurrence à la semoule italienne.

 

Autres acteurs ayant été impliqués :

LOU BIO est une biscuiterie, exclusivement  biologique, située à Manosque. L’entreprise distribue également une gamme de produits destinés à l’alimentation infantile. Mr Ronfard, directeur de LOU BIO est également président de l’association Aval Bio Paca (regroupement d’industries agroalimentaires de la région PACA en relation directe avec le bio).

SERGE GRIOTTO est un producteur gardois qui cultivait entre autres du blé dur. Il possédait également une semoulerie à Arles, mais qui a été inondée il  y a quelques années. Son témoignage a apporté des informations très intéressantes dans le cadre de ce projet.

L'avancée du projet